Ferme de la Madelonne – Gouvy

Jumelage Gouvy/Comblain-la-Tour

Gouvy - Comblain-la-Tour l'amitié par le JazzCe n’est pas pendant la période allant de 1959 à 1966 que j’ai connu Joe NAPOLI l’organisateur du festival de Comblain-la-Tour, mais bien lors d’une édition du Comblain Revival. La musique de jazz étant un vecteur pour certaines personnes, nous avons fait connaissance et lié amitié. C’est ainsi que Joe es venu à plusieurs éditions du festival de Gouvy. Il a même participé à une édition de notre événement en apportant dans ses valises un groupe de Palerme : Il Brass Samba sextette.

En 1987, nous l’avons rencontré à Comblain dans le petit café près du monument afin de discuter d’un projet. Il voulait remettre en place le festival de Comblain pour son trentième anniversaire (1959-1989). Une sorte de « one shot » et il souhaitait entraîner Gouvy dans cette aventure considérant que notre festival travaillait dans le même esprit et était le descendant immédiat de son festival. Chose entendue : Gouvy-Comblain sur une même affiche l’espace d’un week-end. Le samedi chez nous et le dimanche chez lui.

Vous pensez si cette aventure nous plaisait, d’être couché sur le même papier avec ce prestigieux festival. La date fixée était pour le premier week-end d’août en 1989. Malheureusement la camarde en a décidé tout autrement en fauchant notre ami Joe avant la mise en place de cette belle aventure. Je crois savoir qu’il est décédé près de Naples dans un château appartenant à une comtesse et qu’il serait enterré dans le parc de ce château. Il aura alimenté sa légende jusqu’au bout… Sacré Joe va ! Et dire que je l’ai encore eu au téléphone le jour de son voyage vers le sud de l’Italie.

Cérémonie de jumelage à Comblain le 2 juillet 2011C’est en 2009, pour le cinquantième anniversaire du premier Comblain que Patrick Lecerf, bourgmestre de la commune de Hamoir, m’a contacté pour me demander si je pouvais apporter mon aide. Elle fut bien modeste vu le dynamisme de Nicole Widart et de son équipe de motivé(e)s. Mais quel bonheur! Comblain-La-Tour renouait avec le jazz et son histoire fabuleuse.

C’est en 2011 que nos deux festivals se sont unis lors d’un jumelage musical et amical, respectant ainsi la dernière volonté de Joe Napoli. N’est-elle pas belle cette histoire vraie?

Claudy Lentz